Mar.24

Le SEO Camp’us édition 2015

Le SEO Camp’us édition 2015

Avant tout, le SEO Camp’us, c’est quoi ?

Pour tous ceux dont le métier est le référencement naturel (SEO) ou qui sont très liés à cette activité, comme par exemple tous ceux qui travaillent dans le SEM (Search Engines Marketing), le SEO Camp’us est l’événement à ne pas rater, car il s’agit du plus grand de ce genre en France.

Organisé par l’association SEO Camp (association regroupant plus d’une centaine d’adhérents travaillant dans le domaine du référencement ou du SEM) tous les ans à Paris pendant deux jours, cet événement est l’occasion de suivre plusieurs dizaines de conférences sur le SEO, le SMO, le SEA et des domaines qui s’en rapprochent. En plus des conférences, le congrès du SEO Campus est aussi l’occasion de rencontrer des personnes qui travaillent aussi dans ces domaines. On avait l’occasion aussi de découvrir quelques grands outils SEO qui étaient sponsors de l’événement (Rocket links, On Crawl, Searchmetrics, Yooda, etc.)

Cette année, pour se rendre au SEO Camp’us, il fallait se rendre à l’Usine, au 379 avenue du Président Wilson à Saint-Denis (en face du Stade de France), le jeudi 19 mars et vendredi 20 mars.

SEO Campus Paris 2015

Petit compte-rendu de mes deux jours

Il ne va pas être facile de faire un « petit » compte-rendu du salon, vu que j’ai suivi pas moins de 14 conférences sur les 42 proposées (trois conférences en même temps sur chaque créneau). Il a donc fallu que je choisisse à chaque fois la bonne conférence et ce ne fut malheureusement pas toujours facile. Vous trouverez dans la partie d’après une présentation détaillée des conférences que j’ai préférées.

Les lieux

Pour le premier jour, c’est la grande découverte des lieux vraiment très bien, dans une ancienne usine pharmaceutique construite dans les années 1860-1870 sur demande de la famille d’Emile-Justin Menier . Par contre, la situation de l’Usine n’est par contre pas terrible, loin des transports en commun (500 m du métro 13, plus d’un kilomètre du RER B ou D), dans un quartier sans vie (à part des bureaux et le Stade de France, il n’y a pas beaucoup de commerces et bars), mais bon ce n’est pas le plus grave.

SEO Campus Paris

L’accueil et la restauration

Arrivés dans les locaux du SEO Campus 2015, nous avons le droit à un badge, ainsi qu’un sac avec des carnets de notes et surtout de la documentation des différents sponsors de l’événement. L’accueil est très bien avec un bon petit déjeuner, puis il faut rapidement se rendre à la présentation de l’événement par le Président de l’association SEO Camp (Hasni Khabeb) et le président du Comité Editorial (Philippe Yonnet). Nous avons droit à une petite présentation de l’événement, puis c’est parti pour une journée bien remplie.

Sinon, concernant l’organisation du SEO Camp’us 2015, je l’ai trouvé très réussie, avec un service de traiteur particulièrement réussi (même si certaines entrées avaient parfois des associations de goûts étranges), un jeu organisé par Kevin Richard, la possibilité de découvrir des nouveaux outils SEO et un Apéro SEO le jeudi soir sympa même si je n’ai pas pu rester longtemps. A noter aussi la présence de Big Robots, le distributeur français de Ninebot, ce qui m’a permis d’essayer l’un de leurs gyropodes, ainsi que des lunettes de réalité virtuelle de chez Oculus chez l’un des exposants (Kifdom).

Le Jeu concours organisé par Kevin Richard

Les conférences

Durant le premier jour, j’ai eu l’occasion de voir les conférences suivantes :

On Crawl et son fondateur François Goube

Pour le second jour du SEO Camp’us Paris, j’ai eu l’occasion de faire :

Conférence sur le linking au SEO Campus

Les conférences qui m’ont marqué

Vous trouverez ici une présentation des meilleures conférences du SEOcampus 2015 que j’ai pu voir. Cela ne veut pas forcément dire que les autres ont été mauvaises, juste qu’elles ne m’ont pas marqué.

Pépites et pommes pourries : comment reconnaître les bons liens dans ses backlinks

Cette conférence animée par Kevin Richard fut l’une des meilleures de ces deux jours de SEO campus et elle nous a permis de voir la puissance de SEObserver, l’outil qu’a développé Kevin, que j’apprécie beaucoup.

Il nous a parlé pendant sa conférence de negative SEO et qu’aujourd’hui, si l’on voulait éviter les pénalités qui suivent le NSEO, il fallait se servir de l’outil de désaveu de lien de Google. Il l’utilise personnellement beaucoup dès qu’il détecte des liens particulièrement suspects selon plusieurs critères (ancres, origine des liens, nombre de liens, qualité des liens, etc.)

L’autre point important qu’a abordé Kevin Richard dans cette conférence, c’est comment détecter la qualité d’un lien. Pour cela, il regarde différentes dimensions des liens : l’ancre, le trust (confiance) du lien, le juice (page rank), les clics qui proviennent du lien, le statut follow des liens (do ou no follow), ainsi que le contexte de sémantique des liens. Avec toutes ces données, vous pourrez facilement identifier si un lien est de bonne ou de mauvaise qualité.

Dernier point, il nous dit qu’il est possible de diluer des mauvais liens (au lieu de les supprimer), seulement s’ils n’ont pas été pénalisés par Google.

Extraction d’information : créez votre propre « knowledge graph » pour votre site

La deuxième conférence qui m’a bien plu, c’est celle de Philippe Yonnet sur l’extraction d’information sur internet pour créer son propre knowledge graph.

Très intéressante, mais un peu compliquée, cette conférence nous permet de comprendre les avantages d’avoir son propre graphe de connaissance, mais aussi comment on en construit un. Philippe Yonnet nous explique donc l’importance des entités nommées, les attributs de ces dernières, les relations entre les entités nommées. Il fait découvrir aussi différents outils pour construire un knowledge graph et ses avantages.

Domptez Google Adwords et vous convertirez

Guillaume Eouzan, un spécialiste Adwords, nous a présenté les meilleures manières d’utiliser Google Adwords pour maximiser vos investissements dessus. J’ai appris plein de choses lors de cette conférence pour réussir à avoir le meilleur taux de conversion possible tout en dépensant le moins possible.

Quelques conseils pour maximiser vos chances de réussite :

  • Ne pas faire de ciblage large
  • Regarder Google Analytics et le taux de rebond de vos campagnes pour voir si elles marchent
  • Adapter votre campagne à votre objectif (leads ou ventes ?)
  • Bien penser vos annonces
  • Le plus important est d’avoir le maximum de conversion pour un minimum de clics
  • Exclure énormément de mots clés
  • Faire des tests sur les landings pages

Les possibilités méconnues de schema.org

J’ai eu la chance d’assister à cette conférence que je considère comme la meilleure de celles que j’ai faites. C’est Erlé Alberton qui l’a présentée et il s’est très bien débrouillé pour sa première conférence devant des SEO (il est développeur chez Orange).

Nous avons donc pu découvrir les rich snippet, qui vont beaucoup plus loin que les simples microdata et RDFa. Il nous a parlé de la nouvelle norme de micro format qui est acceptée par tous et qui a l’avantage d’être plus léger, le JSon LD.

Ce qui m’a le plus impressionné, c’est les possibilités offertes par Schema.org au niveau du site, car l’on peut formater énormément de données et aussi utiliser la géolocalisation. Il nous a ensuite montré d’autres possibilités futures avec l’utilisation des microformats sur les emails !

Saynète : « Les tribulations d’un Expert SEO »

Pour cette toute dernière conférence du SEO Camp’us 2015, nous retrouvions Laurent Bourelly et Paul Sanchez avec plusieurs invités (dont Sandrine Bertrand). Ils ont eu la bonne idée de faire quelques sketchs, inspirés de faits réels, sur la vie du SEO et surtout les relations avec les clients. Souvent très drôles, Laurent et Paul s’en sont souvent pris aux développeurs et aussi aux agences SEO pourries (dénommé dans la saynète « agence Enculus ») et ils nous ont bien détendus après deux journées assez fatiguantes.

Cependant, même si les sketchs ont fait rire, ils ont aussi beaucoup fait réagir les différents participants, car ils montrent une réalité bien triste de notre métier : la présence de nombreux arnaqueurs qui veulent abuser de propriétaires de sites qui ne connaissent pas grand-chose au SEO.

Pour conclure

En conclusion, je peux dire que je ne regrette pas du tout d’être venu deux jours de suite au SEOCAMPUS, je pense d’ailleurs revenir dès l’année prochaine.

Vous pourrez retrouver d’autres liens qui parlent de l’édition 2015 du SEO Campus :

http://www.conseils-seo.fr/conseils-seo/seo-campus-2015-netlinking/

http://rentaweb.fr/mon-seocampus-2015-retour-a-chaud

http://www.redacteur-du-web.fr/slides-seo-campus-2015/

http://www.canyouseome.com/seo-campus-2015/

https://storify.com/4h18/seocamp-paris-2015

http://fr.myposeo.com/blog/retour-seo-campus-paris-2015/

http://blog.yooda.com/communaute/evenements/3788-les-tendances-seo-2015/

http://www.mindfruits.biz/conference-de-guillaume-eouzan-au-seocamp-2015-de-paris-google-adwords-domptez-le-et-vous-convertirez/

http://www.oncle-web.com/tuto-google-adwords-seocamp-2015-paris/

http://blog.internet-formation.fr/2015/03/petit-debriefing-du-seo-campus-de-paris-2015/

http://www.miss-seo-girl.com/notes-seo-campus-paris-2015/

http://www.miss-seo-girl.com/mes-petites-notes-du-seo-campus-paris-2015-partie-ii/

SEO

Leave a comment